dominante. Club Internet, accusant France Télécom d'abuser de sa position dominante sur le marché des télécommunications pour assurer le développement de son propre service d'accès à Internet, W...

dominante. Club Internet, accusant France Télécom d'abuser de sa position dominante sur le marché des télécommunications pour assurer le développement de son propre service d'accès à Internet, Wanadoo, vient de porter plainte auprès du Conseil de la Concurrence. Ayant accumulé depuis deux ans des preuves, Club Internet demande au Conseil de la concurrence d'enquêter et d'agir. Il accuse notamment France Télécom Interactive, filiale de France Télécom, fournissant Wanadoo , d'avoir bénéfice de "subventions occultes". Selon lui, Wanadoo devrait coûter au moins deux fois plus cher s'il tenait compte de tous les services fournis par la maison mère. De plus, Club Internet précise que Wanadoo bénéficie d'une promotion et d'une commercialisation, quasiment gratuites, dans les 600 agences commerciales de France Télécom. Rappelons que Cegetel et AOL France ont déposé plainte en début de semaine également pour abus de position dominante (voir la lettre du 17/11). (Christine Weissrock - Atelier Paribas)