L'Epad (établissement public d'aménagement de la Défense) avait accordé en 1996 la concession exclusive à Fibres Optiques Défense (FOD) une filiale de Cegetel, pour construire une infrastructure de ...

L'Epad (établissement public d'aménagement de la Défense) avait accordé en 1996 la concession exclusive à Fibres Optiques Défense (FOD) une filiale de Cegetel, pour construire une infrastructure de télécommunications dans le premier quartier d'affaires français. Se voyant refuser le droit de construire ou d'étendre (dans le cas de France Télécom) leurs infrastructures de télécommunications, France Télécom et Colt avaient porté plainte contre l'Epad. Le tribunal administratif de Paris vient de leur donner raison. Il a estimé que l'Epad ne pouvait interdire aux opérateurs intéressés d'investir dans des réseaux de télécommunications sur ce site stratégique. Il a par ailleurs exigé l'annulation de la concession de 1996 attribuée à FOD. (Christine Weissrock - Atelier Paribas 24/01/2000)