Rappelons que le fonds spéculatif Higberry Limited, estimant que COLT ne serait pas en mesure de rembourser ou de refinancer ses obligations lorsqu’elles arriveront à échéance entre 2005 et 2009 ...

Rappelons que le fonds spéculatif Higberry Limited, estimant que COLT ne serait pas en mesure de rembourser ou de refinancer ses obligations lorsqu’elles arriveront à échéance entre 2005 et 2009, avait notifié à COLT son intention de présenter une demande pour la nomination d’un administrateur judiciaire pour COLT. Le juge Jacob a statué en faveur de COLT et rejeté les accusations de Highberry Ltd en déclarant qu’il s’agissait « d’une tentative maladroite, sans fondement et spéculative, résultant d’une vision à court terme ». Selon le juge, il n’y a aucune raison solide de placer COLT sous administration judiciaire à la suite de la demande de Highberry en date du 22 octobre 2002. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 07/01/2003)