Comme évoqué dans la lettre du 27/09, la société bordelaise Com One vient de présenter un nouveau terminal Internet, l'@max, aussi simple à utiliser que le Minitel, intégrant toutes les fonctions ...

Comme évoqué dans la lettre du 27/09, la société bordelaise Com One vient de présenter un nouveau terminal Internet, l'@max, aussi simple à utiliser que le Minitel, intégrant toutes les fonctions de navigation sur Internet. Officiellement présenté le 6 octobre prochain à l'Internet World à New York, l'@max se présente comme un appareil compact, ressemblant un peu à un terminal minitel, doté d'un processeur Cyrix cadencé à 200 Mhz lui permettant de passer à toutes les évolutions multimédias d'Internet. Le modèle de base est équipé d'un modem 56 K. Il pourra être équipé en option d'adaptateurs Numéris, ADSL et réseaux câblés. Outre l'accès à Internet et à la messagerie électronique, l'@max intègre les fonctions de Minitel, de fax, de téléphone main libre et de répondeur. Comportant un lecteur de carte à puce, intégrant des logiciels de cryptage SSL3 permettant un paiement en ligne sécurisé, ce terminal sera commercialisé, à compter du second trimestre 2000, aux alentours de 2 990 F, puis à 1 500 F environ d'ici à la fin de l'année 2000. Testé par France Télécom, ce terminal a été placé auprès de 25 000 débitants de tabac, dans le cadre d'une expérimentation menée conjointement entre la Seita et la branche entreprises de France Télécom. (Christine Weissrock - Atelier Paribas)