La Commission européenne vient d’ouvrir une enquête sur les conditions d’attribution des licences de téléphonie mobile de troisième génération UMTS. Des processus d’enchères ainsi que de sélection c...

La Commission européenne vient d’ouvrir une enquête sur les conditions d’attribution des licences de téléphonie mobile de troisième génération UMTS. Des processus d’enchères ainsi que de sélection comparative pourraient, dans certains pays, contrevenir aux réglementations sur les aides étatiques. Cette enquête fait suite aux plaintes déposées par des opérateurs comme Bouygues Télécom et Versatel contestant les conditions d’attribution des licences en France, Allemagne, Pays-Bas et Belgique. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 07/09/2000)