mobile. Des «inspections surprises simultanées» chez les neuf opérateurs de téléphonie mobile présents en Allemagne et en Grande-Bretagne, ont été menées par la Commission européenne. Ces opérate...

mobile. Des «inspections surprises simultanées» chez les neuf opérateurs de téléphonie mobile présents en Allemagne et en Grande-Bretagne, ont été menées par la Commission européenne. Ces opérateurs sont soupçonnés d’entente illicite sur les tarifs de roaming. Entrant dans le cadre d’une importante enquête sur l’industrie des télécoms lancée il y a deux ans par Bruxelles, ces inspections portent sur les prix de détail appliqués par les opérateurs des deux pays à leurs abonnés, ainsi que sur les prix de gros appliqués par les opérateurs allemands aux autres opérateurs. Selon un porte parole de la Commission «aucune conclusion» n’a encore été tirée à propos des différentes entreprises concernées. Bruxelles enquête également sur «Eurocall», le tarif unique de 0,80 euro par minute fixé depuis mars 2001 par le britannique Vodafone pour tout appel international passé ou reçu sur ses réseaux ou ceux de ses filiales dans onze pays européens. Si une entente illicite était constatée, les opérateurs concernés seraient passibles d’une amende s’élevant à 10 % de leur chiffre d’affaires annuel mondial. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 12/07/2001)