Selon “01 Informatique”, Bruxelles aurait envoyé cet été au gouvernement français une “mise en demeure” et chercherait à déterminer si certains aspects du service universel ne constitueraient pas un...

Selon “01 Informatique”, Bruxelles aurait envoyé cet été au gouvernement français une “mise en demeure” et chercherait à déterminer si certains aspects du service universel ne constitueraient pas une infraction au traité de Rome. Le service universel (estimé 6 milliards de F pour 1998) financé par France Télécom et ses concurrents doit permettre à France Télécom de répondre à des missions de service public non rentables. (Les Echos - 07/09/1998à