Le Conseil Régional de Bretagne propose la mise en place, début 2002, de mesures destinées à venir en aide aux entreprises touchées par la crise mondiale des télécoms, crise qui pourrait menacer sur...

Le Conseil Régional de Bretagne propose la mise en place, début 2002, de mesures destinées à venir en aide aux entreprises touchées par la crise mondiale des télécoms, crise qui pourrait menacer sur la Bretagne jusqu’à 4 500 emplois, principalement dans le Trégor. L’assemblée territoriale va s’appuyer sur la MEITO (mission pour l’électronique, l’informatique et les télécommunications dans l’Ouest) dont les moyens seront renforcés en 2002. La MEITO devra : mettre en œuvre une veille régulière de l’activité des grands groupes afin d’anticiper leurs décisions et d’en mesurer les conséquences sur l’économie fiscale et régionale; mettre en place une approche individualisée de l’ensemble des PME concernées en les accompagnant dans une recherche systématique de diversification; renforcer l’ouverture internationale des PME avec la nomination d’un chargé de mission à la MIRCEB (mission régionale pour le commerce extérieur breton), spécialisé sur le secteur télécoms aux Etats-Unis et en Asie; maintenir l’effort en faveur des programmes de recherche afin que la Bretagne conserve son excellence dans le domaine des télécoms (40 % de la recherche française); faciliter la flexibilité des entreprises et renforcer leurs moyens de formation pour qu’elles puissent enrichir leurs compétences pour l’avenir. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 5/12/2001)