en Italie. Après les sociétés Wind (Enel, Deutsche Telekom, France Télécom) et Infostrada (Olivetti, Mannesmann), la société privée Albacom (British Télécom, BNL, Eni, Mediaset)vient de se voir att...

en Italie. Après les sociétés Wind (Enel, Deutsche Telekom, France Télécom) et Infostrada (Olivetti, Mannesmann), la société privée Albacom (British Télécom, BNL, Eni, Mediaset)vient de se voir attribuer par le ministère italien des Communications une troisième licence pour l'exploitation de réseaux de téléphonie fixe. Toutefois, il reste encore à régler quelques problèmes, comme celui des tarifs pour l'interconnexion des réseaux des nouveaux opérateurs avec celui de Telecom Italia ainsi que la répartition du coût du service universel assuré par Telecom Italia. En outre, un nouveau plan de numérotation nationale doit être défini dont l' adapatation ne devrait s'achever qu'en 2001. De plus, la haute autorité devant superviser le secteur ne devrait pas fonctionner avant six mois. (Les Echos - La Tribune - Le Figaro - 07/04/1998)