salariés. Selon une étude réalisée par le groupe IDC auprès de 600 entreprises de 8 pays de l’Union européenne, un tiers des entreprises estiment que les portables deviendront d’ici à cinq ans le t...

salariés. Selon une étude réalisée par le groupe IDC auprès de 600 entreprises de 8 pays de l’Union européenne, un tiers des entreprises estiment que les portables deviendront d’ici à cinq ans le téléphone principal de leurs salariés. Aujourd’hui, le taux de pénétration du téléphone mobile dans les entreprises européennes (moyennes et grandes), n’est que de 19 %. Ce taux varie considérablement selon les pays, passant de moins de 15 % en Allemagne, en France et en Italie jusqu’à 38 % en Suède et en Grande-Bretagne. 40 % du trafic des mobiles européens s’effectue entre entreprises. (Les Echos 02/11/1998)