Le fabricant de composants électroniques Kyocera et la groupe automobile Toyota viennent d'annoncer la fusion de leurs filiales spécialisées dans la téléphonie mobile, DDI et IDO, avec KDD, le lead...

Le fabricant de composants électroniques Kyocera et la groupe automobile Toyota viennent d'annoncer la fusion de leurs filiales spécialisées dans la téléphonie mobile, DDI et IDO, avec KDD, le leader japonais des communications internationales. Cette opération devrait être finalisée le 1er octobre 2000. Le nouvel ensemble, détenu à 10,3 % par Toyota et 15,8 % par Kyocera, se présente comme le nouveau numéro deux du secteur et un concurrent crédible face au géant NTT. Conservant le nom de DDI Corporation, la nouvelle société devrait réaliser au cours de l'exercice se terminant le 31 mars 2001 un chiffre d'affaires consolidé de 3 260 milliards de yens (30 milliards d'euros environ). Le nouveau groupe offrira toute la gamme des services de télécommunications. (Christine Weissrock - Atelier Paribas 20/12/1999)