L'an prochain, les réductions devraient se poursuivre sans interruption. Le nombre de collaborateurs devrait passer de 174 000 à 170 000. Le rythme devrait toutefois se ralentir. La "rationalisa...

L'an prochain, les réductions devraient se poursuivre sans interruption. Le nombre de collaborateurs devrait passer de 174 000 à 170 000. Le rythme devrait toutefois se ralentir. La "rationalisation" à travers des mesures sociales comme les retraites anticipées devrait se poursuivre au-delà de l'an 2000. Par ailleurs, le groupe aurait l'intention d'embaucher dans certains secteurs en pointe, comme sa filiale T-Mobil qui devrait recruter 2 000 personnes supplémentaires chaque année jusqu'en 2002. Entre 1995 et 1998, la productivité des employés de Deutsche Telekom a progressé de 30 %. Ce fut pour le groupe l'opportunité de réduire sa masse salariale entre 1997 et 1998 de 800 millions de DM. Le groupe employait 230 000 personnes dans le monde en 1995. (Christine Weissrock - Atelier Paribas)