Amro, la filiale T-Mobil de Deutsche Telekom, le britannique Orange et le néerlandais Enertel composaient ce consortium créé en janvier pour obtenir une fréquence de téléphonie mobile DCS-1800 aux P...

Amro, la filiale T-Mobil de Deutsche Telekom, le britannique Orange et le néerlandais Enertel composaient ce consortium créé en janvier pour obtenir une fréquence de téléphonie mobile DCS-1800 aux Pays-Bas. La mésentente entre T-Mobil et Orange serait à l'origine de cette séparation, selon le quotidien néerlandais Het Financieele Dagblad (FD). (La Tribune - 27/08/1997)