Le ministre des Finances vient de lancer un sévère avertissement aux administrations et aux entreprises n'ayant pas encore préparé le passage de leurs systèmes informatiques à l'an 2000, en souligna...

Le ministre des Finances vient de lancer un sévère avertissement aux administrations et aux entreprises n'ayant pas encore préparé le passage de leurs systèmes informatiques à l'an 2000, en soulignant que "l'an 2000 mal préparé signifie pour l'entreprise des pertes d'exploitation et pour les salariés le chômage technique". (La Tribune - 26/03/1999)