réseaux de télécommunications à large bande, et France Télécom vont créer un fonds de capital risque baptisé Technocom. Doté de 100 millions de F, Technocom qui a pour cible les nouvelles technologi...

réseaux de télécommunications à large bande, et France Télécom vont créer un fonds de capital risque baptisé Technocom. Doté de 100 millions de F, Technocom qui a pour cible les nouvelles technologies de télécommunications comme les réseaux sans fil ou les applications multimédia, encouragera les chercheurs des centres de recherche installés à Lannion, Grenoble, Lyon, Sophia-Antipolis ou Paris à créer leur entreprise. Pendant quelques temps, les jeunes sociétés pourront même être hébergées dans les locaux rennais de la filiale française de Newbridge Networks et bénéficier des ressources du groupe canadien dans le monde entier. Technocom devant coopérer avec des sociétés de capital-risque installés au Canada, en Europe, au Moyen-Orient et en Californie, les "start ups" françaises, si tout va bien, pourront également trouver les financements nécessaires pour se développer à l'international. France Télécom participe au fonds par l'intermédiaire de sa filiale de capital risque, Innovacom, qui gère plus de 500 millions de F de fonds. S'étant renforcé en France avec le rachat en août 1996 de la société française OST en difficulté, le groupe canadien a aussi une expérience de capital-risque ayant déjà apporté son aide à des "star-ups" au Canada, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. (Le Figaro - 13/08/1997)