France Télécom et Orange ont annoncé que les demandes de souscription, reçues dans le cadre de l’offre de 633 millions d’actions d’Orange par France Télécom, représentent 1,68 milliard d’actions au ...

France Télécom et Orange ont annoncé que les demandes de souscription, reçues dans le cadre de l’offre de 633 millions d’actions d’Orange par France Télécom, représentent 1,68 milliard d’actions au total. Le prix de l’action a été fixé à 10 euros. Dans le cadre de l’offre grand public, le prix de l’action pour les investisseurs individuels a été fixé à 9,50 euros. Près de 484 millions d’actions ont été vendues dans le cadre de l’offre globale et près de 149 millions d’actions dans le cadre de l’offre grand public en France, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Italie. Le produit brut de l’offre d’achat recevable par France Télécom s’élève à 6,3 milliards d’euros. Si l’option de surallocation de 95 millions d’actions Orange au prix du placement global est exercé, France Télécom recevra en supplément 0,9 milliard d’euros. Toutefois, le marché n’a pas accueilli très favorablement cette entrée en Bourse. Pour son premier cours en Bourse, l’action Orange a clôturé en dessous de son prix d’entrée, ce qui n’empêche pas Michel Bon, le président de France Télécom, de se montrer optimiste pour l’avenir. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 14/02/2001)