sur Internet. Comme annoncé dans la revue de presse du 10.09, Ericsson vient d’annoncer le rachat de la société californienne Advanced Computer Communication (ACC), spécialisée dans les produits de...

sur Internet. Comme annoncé dans la revue de presse du 10.09, Ericsson vient d’annoncer le rachat de la société californienne Advanced Computer Communication (ACC), spécialisée dans les produits de réseaux Internet pour 285 millions de dollars (1,7 milliard de F). Son vice-président, Anders Igel, déclare “la décision d’acheter ACC est en ligne avec notre stratégie d’acquisitions de petites et moyennes entreprises afin d ‘acquérir des compétences dans des domaines d’activités très précis”. Dans une interview au Wall Street Journal, le tout nouveau PDG, Sven-Christer Nilsson voulant faire de son groupe le leader mondial incontesté des télécommunications, précise qu’il “n’exclut pas la possibilité d’une fusion. Ce n’est qu’un début, nous n’allons pas nous précipiter, mais nous allons en faire plus”. Confronté comme ses concurrents à l’irruption d’Internet dans les télécommunications grand public, Ericsson, numéro un mondial du téléphone mobile, se devait d’acquérir rapidement des compétences Internet. Comme l’explique un analyste “aujourd’hui, c’est le timing qui est l’élément clef de la stratégie dans ce secteur. Ericsson peut avoir les meilleurs ingénieurs du monde, s’ils arrivent six mois trop tard, c’est fichu. C’est pour cela que les équipementiers traditionnels mettent la main sur ces PME californiennes”. (Les Echos - 11/09/1998)