A la suite d’une escroquerie au détriment de France Télécom portant sur plusieurs millions, trois personnes ont été mises en examen à Lille. Au nom de sociétés fictives, les malfaiteurs faisaient in...

A la suite d’une escroquerie au détriment de France Télécom portant sur plusieurs millions, trois personnes ont été mises en examen à Lille. Au nom de sociétés fictives, les malfaiteurs faisaient installer des standards pour conversation à trois, puis disparaissaient sans payer les factures. Via Lille, les communications mettaient en liaison des pays d’Asie, du Proche et du Moyen-Orient. (Les Echos 18/08/1998)