la compagnie électrique Endesa sera signé le 18 février. Signée en 1995, gelée depuis la bataille de la privatisation de Retevision, cette alliance stratégique dont les grandes lignes sont désorma...

la compagnie électrique Endesa sera signé le 18 février. Signée en 1995, gelée depuis la bataille de la privatisation de Retevision, cette alliance stratégique dont les grandes lignes sont désormais connues, aura de lourdes implications notamment dans les télécommunications. Le BCH entrera ainsi à hauteur de 10 % dans le capital de Retevision, rejoignant Endesa et l'opérateur Telecom Italia ayant pris chacun 21,7 % du capital. Par ailleurs, Retevision et Airtel, le second opérateur de téléphonie mobile, vont devoir s'entendre. En effet, les actionnaires communs aux deux opérateurs (Endesa, Union Fenosa, Unicaja, BBK, Kutxa) contrôlent conjointement 30 % environ d'Airtel, bientôt 40 % après l'arrivée du BCH. (Les Echos - 10/02/1998)