franchir dès 1999, le cap du milliard de F, Siris, distributeur en France des services d'ATT-Unisource, prévoit de dépenser près d'1 milliard au cours des cinq prochaines années. Siris, possèdant se...

franchir dès 1999, le cap du milliard de F, Siris, distributeur en France des services d'ATT-Unisource, prévoit de dépenser près d'1 milliard au cours des cinq prochaines années. Siris, possèdant ses propres infrastructures reliées à celles de ses partenaires, dispose de 20 noeuds d'accès sur le territoire. D'ici à la fin de l'année, ceux-ci devraient passer de 30 à 35 pour atteindre une centaine à la fin de 1999. Afin de financer sa croissance future et trouver l'équilibre dès 1999, Siris envisage de nouer une alliance avec un, ou plusieurs partenaires. Des discussions sont en cours avec plusieurs alliés possibles dont une grande banque. Cependant, Telecom Italia devant prochainement entrer dans le capital d'ATT-Unisource Communications Services (AUCS), filiale commune entre l'opérateur américain et le consortium européen pour offrir des services globaux aux entreprises européennes, les activités de Siris en France pourraient en subir les retombées. Bien que des contacts aient été noués avec Telecom Italia, aucune négociation n'a en revanche débuté. Comme le précise son Président "Nous ne serons probablement jamais un opérateur aussi global que France Télécom. Nous avons débuté en visant les très grandes entreprises multinationales, puis les grandes sociétés nationales. L'objectif est maintenant de nous attaquer aux PME-PMI". (Les Echos - 08/09/1997)