deuxième réseau de téléphonie mobile d'Egypte. S'étant vu attribuer la licence du deuxième réseau de téléphonie mobile d'Egype, le consortium composé de France Télécom, de Motorola, de la Banque n...

deuxième réseau de téléphonie mobile d'Egypte. S'étant vu attribuer la licence du deuxième réseau de téléphonie mobile d'Egype, le consortium composé de France Télécom, de Motorola, de la Banque nationale d'Egypte et du groupe de presse égyptien Al Ahram, va devoir investir près de 1,5 milliard de F pour développer le réseau de l'opérateur public égyptien (80 000 abonnés). Bien que Michel Bon n'ait ni infirmer, ni confirmer ce chiffre, il a précisé que sa société comptait pour "un peu moins du quart" du projet. Il y a un mois, France Télécom avait également signé un contrat pour installer en Egypte près de 20 000 cabines téléphoniques. (Le Figaro - 21/05/1998)