Le montant de cette transaction réalisée par sa filiale de téléphonie fixe espagnole Uni2 n'est pas révélé. Employant 124 salariés, CTV-Jet (1 milliard de pesetas de chiffre d'affaires l'an dernie...

Le montant de cette transaction réalisée par sa filiale de téléphonie fixe espagnole Uni2 n'est pas révélé. Employant 124 salariés, CTV-Jet (1 milliard de pesetas de chiffre d'affaires l'an dernier) comptait fin 1998 un peu plus de 60 000 abonnés, soit 11 % du marché. Selon France Télécom, cette acquisition s'inscrit dans sa stratégie visant à devenir "un acteur majeur d'Internet à l'échelle européenne". (Les Echos - 29/03/1999)