Accusant France Telecom et son service mobile Itinéris de bloquer ses téléphones à la norme WAP pour forcer le client à accéder à son seul portail de services Internet, la jeune société WAPP Up vien...

Accusant France Telecom et son service mobile Itinéris de bloquer ses téléphones à la norme WAP pour forcer le client à accéder à son seul portail de services Internet, la jeune société WAPP Up vient d'assigner l'opérateur en référé d'heure à heure, devant le tribunal de commerce de Paris. Cette audience en référé a pour objet la suspension de la vente des premiers packs de téléphones mobiles permettant l'accès à des services Internet prévue pour le 17 mai (voir la lettre du 10/05/2000), en attendant une décision de l'ART et du Conseil de la concurrence sur le sujet. Le tribunal rendra sa décision début juin. L'ART, pour sa part, va examiner la question d'une éventuelle entrave à la concurrence. Sa réflexion prendra toutefois plusieurs semaines. (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 15/05/2000)