L’allemand e-message ambitionne de devenir un opérateur européen de radio-messagerie. Pour ce faire, il vient de racheter à France Télécom (FT) son dispositif pour un montant non communiqué. Il obti...

L’allemand e-message ambitionne de devenir un opérateur européen de radio-messagerie. Pour ce faire, il vient de racheter à France Télécom (FT) son dispositif pour un montant non communiqué. Il obtient les licences, les réseaux et le portefeuille clientèle des trois services de FT : Alphapage, Expresso et Tatoo. La continuité des services est en outre assurée par le fait que tous les clients conservent leur numéro d’accès. France Télécom explique cette vente en voulant concentrer ces activités dans le domaine de la téléphonie mobile. (Jean de Chambure - Atelier BNP-Paribas - 17/04/2000)