France Télécom vient de confier à la banque DLJ la mission de trouver une solution pour les réseaux construits dans le cadre du plan câble de 1982. La banque chargée “soit de vendre, soit d’acheter”...

France Télécom vient de confier à la banque DLJ la mission de trouver une solution pour les réseaux construits dans le cadre du plan câble de 1982. La banque chargée “soit de vendre, soit d’acheter”, va donc devoir trouver un repreneur pour les réseaux construits par France Télécom, mais dont l’exploitation a été confiée à Lyonnaise Câble et à NC Numéricâble. Cette séparation des rôles s’est révélée ingérable. Pour permettre la commercialisation de services de télécommunications (accès à Internet et téléphone) directement concurrents à ceux de France Télécom, les gestionnaires du réseau demandent désormais à l’opérateur historique de moderniser les infrastructures câblées. Pour pouvoir mieux revendre le tout, France Télécom n’exclut pas de racheter la partie “exploitation”.

Entendant se diversifier dans les télécoms et souhaitant utiliser le câble, le groupe Suez Lyonnaise serait intéressé par le dossier. (Les Echos 23/11/1998)