vers le mobile. Dans une interview au quotidien Ouest-France, Michel Bon demande que le prix des appels du téléphone fixe vers le mobile, de 2,97 F la minute actuellement, soit revu à la baisse “tr...

vers le mobile. Dans une interview au quotidien Ouest-France, Michel Bon demande que le prix des appels du téléphone fixe vers le mobile, de 2,97 F la minute actuellement, soit revu à la baisse “trois francs l’appel, c’est très cher, trop cher. Derrière ce prix, il n’y a pas une vraie réalité des coûts. Donc nous disons qu’il faut baisser ce tarif. De toute façon, un prix artificiel ne peut se maintenir quand il y a concurrence”. Michel Bon a tenu a rappelé que les règles du jeu sont fixés, non pas par France Télécom, mais par l’ART. Dans le secteur des mobiles, Michel Bon ne croit pas à la fin de la baisse des prix “car la croissance du nombre d’abonnés permet d’amortir les coûts”. (Le Figaro Les Echos 19/11/1998)