leurs participations croisées. France Telecom vient de signer un accord cadre avec Deutsche Telekom et le Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW) pour définir les conditions de cessions de ses partic...

leurs participations croisées. France Telecom vient de signer un accord cadre avec Deutsche Telekom et le Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW) pour définir les conditions de cessions de ses participations croisées avec l'opérateur allemand. La participation de 1,8 % que France Telecom détient dans le capital de Deutsche Telekom, sera cédée au KfW, entre le 15 décembre 2000 et le 31 janvier 2001, pour un montant fixé selon les conditions du marché au moment de la finalisation de l'accord, à l'intérieur d'une fourchette de prix liée à l'offre publique prévue par le KfW. France Telecom pourra exercer une option de rachat, entre le 1er janvier 2002 et le 31 janvier 2003, sur la participation de 2 % de son capital détenue par Deutsche Telekom, à un prix déterminé en fonction du cours du marché au moment de l'exercice de cette option de rachat. Deutsche Telekom pourra céder sa participation à France Telecom au cours du marché constaté le 31 janvier 2003, si l'opérateur français n'a pas exercée cette option de rachat avant cette date. (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 23/05/2000)