France Télécom et Enel viennent d’annoncer la signature d’un accord portant sur les conditions de l’acquisition d’Infostrada par Enel, suivie de la fusion de Wind et Infostrada et de la réorganisati...

France Télécom et Enel viennent d’annoncer la signature d’un accord portant sur les conditions de l’acquisition d’Infostrada par Enel, suivie de la fusion de Wind et Infostrada et de la réorganisation de la structure du capital de la nouvelle société issue de cette fusion. Enel va ainsi acquérir 100 % d’Infostrada auprès de Vodafone. Détenu actuellement à hauteur de 56,6 % par Enel et 43,4 % par France Télécom, Wind fusionnera avec Infostrada, à la suite de cette acquisition. La société issue de cette fusion sera détenue à 73,4 % par Enel et 26,6 % par France Télécom. La nouvelle société sera cotée en Bourse en Italie probablement d’ici la mi-2001, en fonction des conditions de marché, via une offre publique portant sur 25 % environ du capital. L’offre comprendra des actions nouvelles permettant de financer le développement de la société et des actions existantes offertes exclusivement par Enel. Selon l’accord, France Télécom pourra, 24 à 30 mois après la fusion de Wind et Infostrada, demander une réorganisation de la structure du capital lui permettant d’acquérir auprès d’Enel des actions de la nouvelle société au prix du marché. Une fois cette réorganisation du capital de la société réalisée, Enel, France Télécom et le public détiendront respectivement 42,5 %, 32,5 % et 25 % de la nouvelle société. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 12/10/2000)