Détenue à 70 % par France Télécom et 30 % par Europe*Star, cette joint venture, baptisée Stellat, assurera le développement, le lancement, la gestion et la commercialisation d’un nouveau satellite d...

Détenue à 70 % par France Télécom et 30 % par Europe*Star, cette joint venture, baptisée Stellat, assurera le développement, le lancement, la gestion et la commercialisation d’un nouveau satellite de communication de forte puissance, représentant un investissement de 250 millions d’euros dans les deux ans à venir. Stellat fera partie de la Loral Global Alliance, alliance commerciale offrant des services fixes par satellites dans le monde entier. Le satellite, fabriqué par Alcatel Space Industries, basé sur la plate forme Spacebus 3000 B3, sera lancé en avril 2000 sur l’orbite 5° de longitude ouest. Les répeteurs de Stellat fourniront des capacités vidéo et Internet haut débit dans la majeure partie de l’Europe et de l’Afrique du Nord en bande Ku et rendront possible la distribution de services Internet et de vidéo en bande C et Ku en Europe centrale et orientale, au Moyen Orient, en Afrique, depuis la côte est de l’Amérique du Nord ou de l’Europe. Stellat assurera la continuité des services des clients de Telecom 2, en particulier les chaînes de télévision françaises, utilisant actuellement la position 5° ouest. Par ailleurs, il sera le premier satellite à proposer des capacités permettant des services IP interactifs à haut débit en Europe, avec des paraboles d’1 mètre de diamètre seulement et une puissance d’émission de 2 watt pour la voie retour par satellite. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 14/09/2000)