radiotéléphone au Portugal. En raison de "sa forte présence sur les marchés internationaux", le consortium conduit par Sonae, principal groupe économique portugais non financier, a choisi l'opérateu...

radiotéléphone au Portugal. En raison de "sa forte présence sur les marchés internationaux", le consortium conduit par Sonae, principal groupe économique portugais non financier, a choisi l'opérateur français parmi une dizaine de possibles partenaires. 20 % seront pris par France Télécom dans ce consortium candidat à l'exploitation d'un troisième réseau de radiotéléphone au Portugal. Mi-juillet, le gouvernement a lancé un appel d'offres public pour ce troisième réseau qui devrait être opérationnel d'ici à la fin de 1998. (Les Echos - 16/09/1997)