Dans le cadre de son catalogue d’interconnexion 2002, France Télécom propose aux opérateurs tiers un service de « liaisons louées partielles » pour les débits compris entre 64 Kbit/s et 2Mbit/s. Ap...

Dans le cadre de son catalogue d’interconnexion 2002, France Télécom propose aux opérateurs tiers un service de « liaisons louées partielles » pour les débits compris entre 64 Kbit/s et 2Mbit/s. Approuvé par l’ART, ce service permet aux opérateurs tiers de terminer leurs liaisons louées pour accéder directement aux sites de leurs clients entreprises, et ce sur l’ensemble du territoire français. Selon les débits et les distances, les baisses de prix de ce service sont d’environ 30 à 50 % par rapport aux tarifs de base des services Transfix. Selon l’ART, cela devrait permettre aux opérateurs de bénéficier d’une baisse de prix d’environ 10 à 20 %. Cette offre devrait permettre de développer la concurrence, non seulement sur le marché des liaisons louées offertes aux entreprises, mais aussi sur le marché des services offerts aux entreprises nécessitant un raccordement par liaisons louées. Ce marché total, comprenant de nombreux services à forte valeur ajoutée comme la constitution de réseaux d’entreprises, l’accès à Internet pour grande entreprise, le transport de données …., est estimé en 2000 à 5,5 milliards d’euros. Le marché des liaisons louées en France représente 2,3 milliards d’euros (15 milliards de F), dont 2 milliards détenus par France Télécom, soit près de 85 % du marché. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 18/02/2002)