D'ici à la fin du mois de mars, France Télécom va demander à l'ART de prendre position sur ce sujet. Pour l'instant, la commercialisation de l'ADSL reste suspendue en France aux conclusions du déb...

D'ici à la fin du mois de mars, France Télécom va demander à l'ART de prendre position sur ce sujet. Pour l'instant, la commercialisation de l'ADSL reste suspendue en France aux conclusions du débat sur le dégroupage. Bien que technologiquement et commercialement prêt, France Télécom ne peut investir tant que les problèmes réglementaires ne sont pas résolus. (Les Echos - 17/03/1999)