Alors qu'en février, Free annonçait dans un communiqué les raisons de la gratuité de son abonnement (voir la lettre du 21/02/1/2000), le service d'accès gratuit à Internet de la société Proxad cesse...

Alors qu'en février, Free annonçait dans un communiqué les raisons de la gratuité de son abonnement (voir la lettre du 21/02/1/2000), le service d'accès gratuit à Internet de la société Proxad cesse sa commercialisation pour trois raisons majeures. N'ayant aucune maîtrise technique sur le service, puisqu'il est intégralement géré par France Télécom, Free est par conséquent dans l'impossibilité totale de garantir une bonne qualité de service. Selon Free, l'opérateur historique a opéré des choix extravagants et hésitants au niveau de l'architecture et du dimensionnement de la bande passante par abonné. Enfin, suite à la décision du Conseil de la Concurrence du 18 février dernier, Free attend désormais avec impatience que l'opérateur historique propose une offre de collecte pour les autres opérateurs, permettant à Free de définir ses propres débits et de maîtriser complètement son offre. La décision radicale de fermer son offre ADSL est une réponse à l'incapacité de l'opérateur historique d'adapter sa solution techniques aux exigences de Free. Free précise que les 3 232 abonnements ADSL souscrits avant cette décision sont maintenus, malgré la clôture de l'offre. (Christine Weissrock - Atelier Paribas 07/03/2000)