Faisant l'objet de deux offres publiques d'achat concurrentes, Frontier Corporation rejette la récente OPA inamicale de Qwest, plus attractive cependant financièrement, préférant celle de Global C...

Faisant l'objet de deux offres publiques d'achat concurrentes, Frontier Corporation rejette la récente OPA inamicale de Qwest, plus attractive cependant financièrement, préférant celle de Global Crossing. Joseph Clayton, directeur général de Frontier Corporation, commente "les circonstances entourant la proposition de Qwest ne justifient pas actuellement que nous changions nos projets actuels qui sont de boucler notre transaction avec Global Crossing". (Les Echos - 21/06/1999)