Les gouvernements suédois et norvégien ont entériné hier la fusion officielle de l'opérateur suédois Telia avec son homologue norvégien Telenor. Les deux opérateurs donnent ainsi naissance au prem...

Les gouvernements suédois et norvégien ont entériné hier la fusion officielle de l'opérateur suédois Telia avec son homologue norvégien Telenor. Les deux opérateurs donnent ainsi naissance au premier groupe scandinave de télécommunications et au sixième opérateur européen. Le nouvel ensemble, dont le nom n'est pas encore arrêté, sera détenu à 60 % par la Suède et à 40 % par la Norvège. Lorsque la nouvelle société sera cotée au plus tard en 2000 aux Bourses de Stockholm et d'Oslo, les deux pays réduiront alors leur participation respective à 33,4 %. Les Parlements des deux pays doivent encore approuver l'accord et la Commission européenne doit donner son feu vert. Dirigée par l'actuel patron de Telenor, le Norvégien Tormod Hermansen, la nouvelle société aura son siège à Stockholm. Le siège international se trouvera à Oslo. Dans leur pays respectifs, Telia et Telenor détiennent chacun près de 80 % du marché de la téléphonie fixe, mais seulement entre 50 à 60 % de la téléphonie mobile. (Les Echos - 31/03/1999)