télécoms. Le 28 juillet dernier, Bell Atlantic et GTE ont officialisé leur projet de fusion. L’opération qui se fera par échange d’actions (une action GTE vaudra 1,22 action Bell Atlantic) s’élèver...

télécoms. Le 28 juillet dernier, Bell Atlantic et GTE ont officialisé leur projet de fusion. L’opération qui se fera par échange d’actions (une action GTE vaudra 1,22 action Bell Atlantic) s’élèvera à 53,4 milliards de dollars (320,4 milliards de F). Une fois l’opération approuvée, le nouvel ensemble pèsera environ 53 milliards de dollars et rejoindra le peloton des trois premiers mondiaux, aux côtés de l’américain ATT, juste derrière le japonais NTT. Il donnera naissance à un groupe qui contrôlera le tiers du marché de la téléphonie locale (63 millions de lignes téléphoniques dans 38 Etats américains) et un géant de la téléphonie mobile (20 % du marché et plus de 10 millions de clients). La couverture géographique de la nouvelle entité permettra d’accéder à une clientèle qui représente 30 % du volume mondial des communications internationales. Pour l’instant, afin de finaliser ce projet de fusion, il faut encore séduire les actionnaires et convaincre les autorités. (Les Echos La Tribune 29/07/1998)