son alliance avec ATT. Cette alliance devait être finalisée à la fin de 1997. Gian Mario Rossignolo a laissé entendre, lors de son passage à Santiago du Chili, qu'il envisageait toutes les possibil...

son alliance avec ATT. Cette alliance devait être finalisée à la fin de 1997. Gian Mario Rossignolo a laissé entendre, lors de son passage à Santiago du Chili, qu'il envisageait toutes les possibilités et qu'il pourrait aussi entériner cet accord comme le reconsidérer "nous pouvons constater qu'ATT est très concentré sur le marché américain. Cela pose un problème, car le marché américain draine ses investissements". Il espère toutefois encore parvenir à un accord en mars mais sans "garantir qu'il sera obtenu". (Le Figaro - 07-08/03 - Les Echos - 09/03/1998)