Fournisseur de solutions de télécommunications intégrées via un réseau fibres optiques mondial, Global Crossing vient de se placer sous la protection de la loi américaine sur les faillites. Ayant in...

Fournisseur de solutions de télécommunications intégrées via un réseau fibres optiques mondial, Global Crossing vient de se placer sous la protection de la loi américaine sur les faillites. Ayant investi dans un énorme réseau, loué à des clients ayant réduit depuis un an leurs dépenses, Global Crossing affiche aujourd’hui un passif total de 12,4 millions de dollars. Le groupe vient de signer une lettre d’intention avec Hutchison Whampoa Limited et Singapore Technologies Telemedia Pte. Les deux groupes vont investir 750 millions de dollars et prendront ensemble une participation majoritaire dans Global Crossing. Cet accord doit etre encore avalisé par la justice américaine. Selon son PDG, John Legere,, Global Crossing poursuit ses opérations et les employés seront payés. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 29/01/2002)