Dominique Strauss-Kahn, constatant que la "mobilisation est encore très inégale" sur le problème du bogue de l'an 2000, vient d'annoncer de nouvelles mesures pour alerter l'opinion publique. A 239 j...

Dominique Strauss-Kahn, constatant que la "mobilisation est encore très inégale" sur le problème du bogue de l'an 2000, vient d'annoncer de nouvelles mesures pour alerter l'opinion publique. A 239 jours du 1er janvier, il juge que "la vulnérabilité du système est assez forte" et "qu'il est plus que temps, mais encore temps pour les TPE de bouger, sinon c'est le bogue qui s'occupera d'elles". "Monsieur Bogue", une espèce d'ectoplasme grimaçant, sera la vedette de trois spots publicitaires diffusés à partir du 9 mai à la télévision. Cette campagne d'information sera également diffusée à la radio et dans la presse. Alertant sur les dangers que le bogue peut causer, elle renvoie à un centre d'appels (0 801 31 2000) récemment monté pour informer et expliquer le problème au public comme aux entreprises. Outre une brochure de sensibilisation déjà distribuée auprès des 2,2 millions de PME-PMI, il existe désormais un jeu de dossiers techniques et de plans d'actions à mettre en oeuvre pour réussir le passage à l'an 2000. Ils peuvent être obtenus en appelant le numéro azur ci-dessus ou par Minitel et Internet. De plus, deux caravanes "Info Bogue" de 40 camions vont sillonner les routes pour alerter 100 villes françaises sur le bogue de l'an 2000. (Les Echos - le Figaro - Le Parisien - 7/05/1999)