° Vendredi, la fédération CGT a réaffirmé son opposition à l'ouverture du capital de France Télécom. Pour faire part de son analyse de la situation à France Télécom ainsi que de ses propositions, el...

° Vendredi, la fédération CGT a réaffirmé son opposition à l'ouverture du capital de France Télécom. Pour faire part de son analyse de la situation à France Télécom ainsi que de ses propositions, elle a adressé une demande d'audience au ministre chargé des télécommunications "L'ouverture du capital de France Télécom ne doit pas être seulement suspendue, mais définitivement enterrée". ° De leur côté, mercredi 4 juin, une trentaine de salariés basés en région parisienne, essentiellement de la branche Entreprise, ont adressé au premier ministre une lettre pour lui demander de ne pas différer l'ouverture du capital. ° Quant à Cegetel, la filiale de la Générale des Eaux, bien que moins concernée par le sujet, préférerait voir France Télécom introduit en Bourse, simplement pour "avoir la garantie d'une transparence des comptes". A suivre ..... (Le Monde - 06/06 - La Tribune - Les Echos - 09/06/1997)