A l’appel du syndicat du secteur de la communication, près de 75 000 salariés de l’opérateur de télécommunications locales Bell Atlantic ont décidé hier de se mettre en grève pour une période indéte...

A l’appel du syndicat du secteur de la communication, près de 75 000 salariés de l’opérateur de télécommunications locales Bell Atlantic ont décidé hier de se mettre en grève pour une période indéterminée. Le syndicat Communications Workers of America reproche notamment à Bell Atlantic le manque de flexibilité rendant difficiles les mutations des salariés vers les nouvelles filiales créées par le groupe. Certains services comme la maintenance, les opératrices pour appels en PCV, les renseignements téléphoniques …. pourraient être perturbés dans plus de 10 Etats. (Les Echos Libération 10/08/1998)