Les compagnies d'électricité Endesa et Union Fenosa viennent de céder leurs participations (8,14 % chacune) dans Airtel au Banco Santander Central Hispano (BSCH). Ayant exercé son droit de préempt...

Les compagnies d'électricité Endesa et Union Fenosa viennent de céder leurs participations (8,14 % chacune) dans Airtel au Banco Santander Central Hispano (BSCH). Ayant exercé son droit de préemption, BSCH a acquis 16,28 % du capital d'Airtel pour 296 milliards de pesetas (1,78 milliard d'euros) portant ainsi sa participation à 30,45 %. Le premier groupe bancaire espagnol devient ainsi le premier actionnaire du groupe. Fin 1999, Airtel, deuxième opérateur de téléphonie mobile en Espagne, comptera 4 millions de clients au lieu des 3 millions prévus il y a un an, soit une part de marché de 32 %, contre 30,6 % fin 1998. En Espagne, le nombre d'abonnés à la téléphonie mobile atteindra globalement les 13 millions à la fin de l'année, soit un taux de pénétration de 30 %, et devrait encore augmenter de 5 millions en 2000. En 1998, Airtel a réalisé un chiffre d'affaires de 1,222 milliard d'euros et un résultat net de 16,227 millions. Pour l'exercice en cours, l'opérateur devrait réaliser un chiffre d'affaires de 1,8 milliard d'euros et un résultat net de 150 millions. Le BSCH possède également 5 % de Retevision et 15,3 % d'Uni 2, respectivement deuxième et troisième opérateurs de téléphonie fixe. (Les Echos - 3/05/1999)