Le japonais Hitachi a dévoilé hier un projet permettant de recevoir dans son véhicule, d'ici trois ans, diverses sources d'informations ainsi que des programmes de télévision via satellite. Pour p...

Le japonais Hitachi a dévoilé hier un projet permettant de recevoir dans son véhicule, d'ici trois ans, diverses sources d'informations ainsi que des programmes de télévision via satellite. Pour proposer ce service dès 2002, des négociations sont actuellement en cours avec plusieurs industriels de l'automobile (Toyota, Honda) et de l'électronique et des télécommunications (Matshushita, NTT ou NTT DoCoMo). Trois satellites couvrant l'ensemble du Japon assureront la transmission des informations. Selon la presse japonaise, ce projet pourrait représenter un investissement de 100 milliards de yens (796,4 millions d'euros) au cours des dix années à venir. Réservés jusqu'à ces dernières années dans le domaine automobile à des berlines de luxe, les systèmes de navigation assistée (GPS, Global Positioning System) commencent à apparaître, montés en série sur les véhicules destinés au grand public. Toutefois, leurs prix demeurent encore élevés, entre 10 000 et 30 000 F. Les innovations technologiques dans le domaine de l'électronique embarquée vont néanmoins permettre de baisser les prix. Selon des professionnels de l'automobile "la moitié des voitures seront équipées d'aide à la conduite d'ici cinq à sept ans". L'an dernier, le marché mondial des logiciels de systèmes d'information géographique s'élevait à 1,15 milliard de dollars (1,11 milliard d'euros). (La Tribune - 29/06/1999)