C’est à l’occasion de l’Intel Developer Forum (IDF), qui se déroule actuellement à San Francisco, qu’Intel a choisi de dévoiler les détails de sa première puce à large bande sans fil pour...

C’est à l’occasion de l’Intel Developer Forum (IDF), qui se déroule actuellement à San Francisco, qu’Intel a choisi de dévoiler les détails de sa première puce à large bande sans fil pour produits WiMAX. Présenté sous le nom de « Rosedale », ce nouveau composant sans fil est le premier qui supporte le standard 802.16-2004 (auparavant connu sous le nom de standard 802.16REVd).

Ces équipements, installés à domicile ou dans les entreprises, assurent l’envoi et la réception de signaux sans fil à large bande pour permettre la connexion à Internet. Le IEEE 802.16-2004, aussi connu sous le nom de WiMAX, est un standard qui s’impose de plus en plus et qui offre une connectivité à large bande à des vitesses équivalentes à celles de l’ADSL, sur de plus grandes distances (jusqu’à 50 kilomètres).

Rosedale comprend le standard 802.16-2004MAC et OFDM PHY, un 10/100 MAC intégré, un process de sécurité et une interface de contrôle TDM qui permet la mise en œuvre d’applications telles que le streaming voix et données sur Internet large bande.

Prochaine échéance pour Intel : 2006, date à laquelle le fondeur devrait intégrer des puces WiMAX dans ses ordinateurs portables.

(Atelier groupe BNP Paribas – 09/09/2004)