Après l'annonce de l'autorisation de l'OPA d'Olivetti sur Telecom Italia par la Consob, le titre du groupe de Roberto Colannino s'est apprécié hier de 12,78 %, clôturant à 2,85 euros. Un opérate...

Après l'annonce de l'autorisation de l'OPA d'Olivetti sur Telecom Italia par la Consob, le titre du groupe de Roberto Colannino s'est apprécié hier de 12,78 %, clôturant à 2,85 euros. Un opérateur milanais explique "le titre avait beaucoup souffert ces derniers jours et a connu un rattrapage". Mais selon certains spécialistes "en dépit de son gigantisme, l'opération commence à être ressentie comme faisable. Avec un allié auquel il ouvrirait le capital de Telecom Italia Mobile (TIM), Olivetti devrait être en mesure de boucler son financement. Dans ce cas, même une fusion entre Telecom Italia et TOM ne bloquerait pas l'opération". De son côté, alors que nombreux analystes jugent insuffisant le prix proposé par Olivetti, le titre Telecom Italia n'a pas franchi la barre des 10 euros. Gagnant 1,52 %, il a clôturé à 9,75 euros. Analyste chez SG Securities à Milan, Roberto Odierna explique "les investisseurs se montrent prudents alors que Telecom Italia affiche déjà un beau parcours. Il se peut en outre qu'Olivetti lance d'abord une première offre à ce cours, puis la relève s'il n'obtient pas les 67 % nécessaires à la réussite de l'opération. Il avait déjà utilisé cette stratégie pour acquérir CCIL aux Etats-Unis il y a deux mois". On peut s'attendre à de nombreux rebondissements au cours des prochaines semaines. (Les Echos - 02/03/1999)