Le réseau de télécommunications Iridium ouvrira officiellement dimanche. Ses 66 satellites en orbite basse achemineront les communications à des utilisateurs se trouvant hors des zones de couverture...

Le réseau de télécommunications Iridium ouvrira officiellement dimanche. Ses 66 satellites en orbite basse achemineront les communications à des utilisateurs se trouvant hors des zones de couverture des réseaux de téléphonie mobile existants. En France, Motorola Telco, Geolink et TD Com commercialiseront ce service. Bouygues Télécom et SFR le proposeront en option pour des besoins très ponctuels.

Les utilisateurs vont devoir acquérir un nouveau terminal dont les premiers modèles sont commercialisés à 18 000 F. Ce terminal dual ou multimodes sélectionnera automatiquement le réseau terrestre adapté et basculera sur les satellites en cas de non-couverture terrestre. Des “pagers” à environ 5 000 F et des terminaux fonctionnant uniquement sur le réseau de satellites seront aussi commercialisés par Iridium. Une minute de communication coûtera, selon les destinations et le trafic du réseau, entre 3 à 10 dollars (entre 17 et 56 F).

D’ici à la fin de l’année, le service sera disponible dans près de 200 pays. Selon Iridium, plus de 850 000 clients potentiels se sont déjà manifestés. (Les Echos La Tribune Le Figaro 30/10/1998)