N'ayant pas été autorisé par la CNMV (la COB espagnole) à s'introduire à la Bourse de Madrid, l'opérateur téléphonique espagnol Jazztel va s'introduire sur le Nasdaq et l'Easdaq. Au 30 septembre 1...

N'ayant pas été autorisé par la CNMV (la COB espagnole) à s'introduire à la Bourse de Madrid, l'opérateur téléphonique espagnol Jazztel va s'introduire sur le Nasdaq et l'Easdaq. Au 30 septembre 1999, les pertes de Jazztel qui offre, depuis mai dernier, un service de téléphonie fixe à travers le réseau de Telefonica, s'élevaient à 97,6 millions d'euros, tandis que les investissements engagés atteignaient plus de 130 millions d'euros. En six mois, grâce à une politique tarifaire très agressive, Jazztel a séduit plus de 150 000 clients. Jazztel a été également le premier opérateur à offrir gratuitement l'accès direct à Internet, via Jazzfree qui revendique déjà près de 100 000 abonnés. L'opération boursière prévue pour le début décembre, portant sur 21,5 % du capital de Jazztel, représentera 143,7 à 172,4 millions d'euros. Selon l'opérateur, ces fonds lui permettront de développer son réseau de fibre optique. (Christine Weissrock - Atelier Paribas)