sur Internet. Les trois fondateurs de Kortex se sont associés pour créer Aplio aidés par plusieurs investisseurs financiers qui ont pris 35 % du capital. Depuis un an, trois ingénieurs travaillent s...

sur Internet. Les trois fondateurs de Kortex se sont associés pour créer Aplio aidés par plusieurs investisseurs financiers qui ont pris 35 % du capital. Depuis un an, trois ingénieurs travaillent sur un projet qui devrait réduire les factures des communications d'environ 95 %. D'une extrême simplicité, le système ne nécessite pas la possession d'un micro-ordinateur, un petit appareil branché sur un poste téléphonique assure le transfert automatique d'une communication sur le réseau Internet. Les prix des liaisons y étant extrêmement faible, cette formule est particulièrement intéressante pour les communications avec la province ou l'étranger, à condition toutefois que chaque interlocuteur possède un boitier. De la taille d'un livre de poche, ce boitier sera commercialisé pour environ 1 500 F d'ici un mois. Pour l'achat de deux boitiers, l'offre sera plus attractive. Le président d'Aplio, Philippe Lumbroso, souligne "nous aurons une approche commerciale très agressive pour ce produit à vocation mondiale". Estimant que cet appareil devrait attirer de nouveaux utilisateurs pour les communications téléphoniques longue distance, les dirigeants d'Amlio promettent d'autres versions permettant des liaisons vidéo, par télécopie ou messagerie électronique utilisant le même principe. (Le Figaro Economie - 29/09/1997)