KPNQwest, leader européen de la transmission de données, vient de développer un réseau privé virtuel basé sur le protocole IP, pour le compte de DBV Winterthur, l’une des plus grandes compagnies d’a...

KPNQwest, leader européen de la transmission de données, vient de développer un réseau privé virtuel basé sur le protocole IP, pour le compte de DBV Winterthur, l’une des plus grandes compagnies d’assurances en Allemagne. Le coût de ce service est estimé pour la première année à 1 million de DM. Le déploiement du service IP VPN est en cours, sous la direction de DBV Winterthur. L’administration du réseau sera assurée via le logiciel Webmask intégré à l’architecture du système. Plusieurs centaines d’agents de la compagnie allemande utilisent déjà ce service. D’ici la fin de l’année, l’ensemble du personnel (1 000 personnes) pourra y accéder. DBV Winterthur dispose aujourd’hui d’un réseau privé virtuel administré de «bout en bout», sécurisé par le biais de firewalls intégrés appartenant à la compagnie, le tout secondé par un centre d’assistance dédié. Les agents de la compagnie peuvent transmettre en fin de journée des rapports au serveur central et télécharger sur leur poste de nouvelles informations importantes sur les produits et services de la compagnie la veille pour le lendemain. Ils peuvent aussi accéder désormais à Internet via la connexion Internet dédiée de la compagnie. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 16/10/2000)