Selon une récente étude de l'Oftel, l'agence de régulation des télécommunications de Grande-Bretagne, l'accès à Internet, aux heures creuses comme aux heures pleines, coûte moins cher aux Britanniqu...

Selon une récente étude de l'Oftel, l'agence de régulation des télécommunications de Grande-Bretagne, l'accès à Internet, aux heures creuses comme aux heures pleines, coûte moins cher aux Britanniques qu'aux Français, aux Allemands ou aux Californiens. Un abonnement de 10 h de communication pour l'accès à Internet en heures creuses coûte ainsi en Grande-Bretagne 20 % moins cher qu'en Suède, classée en deuxième position, et 2,4 fois moins qu'en Californie. Les abonnement professionnels sont en revanche plus chers en Grande-Bretagne qu'en Suède. Seules les entreprises allemandes payent un tarif plus élevé que celui pratiqué outre-Manche. (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 29/05/2000)